LE SCENARIO
Mewilo
Le « point & clic » des années 80 repose sur des mécaniques de jeu très simples, tout à la souris, qui conviennent bien à cette histoire insolite et pleine de mystère.

C’est sans la pression d’un chronomètre ou la peur de « perdre des vies » dans des actions risquées que le joueur rencontre une galerie de personnages inquiétants ou bienveillants et négocie des indices avec perspicacité.

Le joueur fait peu à peu connaissance avec la société antillaise de 1900 qui compose la ville de Saint-Pierre, alors capitale de la Martinique.

Mewilo

* Image en en cours de réalisation.

Mewilo

* Image en en cours de réalisation.

L'enquête commence dans une imposante demeure coloniale des environs de Saint-Pierre, l’Habitation Grand Parnasse.

Depuis que Geneviève et Michel Hubert-Destouches s’y sont installés, la chambre principale est inhabitable.

Les deux époux ont fait appel à nous pour élucider cette affaire de chambre hantée.





Genèvieve nous reçoit dans le salon.
« Ah, comment vous exprimer ma joie de vous accueillir dans cette maison ! Je n'avais pas osé espérer qu'un individu de votre science s'intéresse à notre triste condition… Tout va au plus mal ici, les objets se déplacent, des sanglots font vibrer les cloisons, une des chambres est inhabitable. C'est une demeure familiale que nous avons arrachée aux ruines. Depuis cette terrible nuit de 1831, elle avait été complétement abandonnée. Nous y vivons depuis quatre mois. »

Mewilo

* Image en en cours de réalisation.

C’est en commençant par interroger le fantôme lui-même qu’on obtient les premiers indices.

Voici sa réponse :
« Aidez-moi à regarder la lumière ! Ma conscience a de longues racines, chacune d'elles est un remords… »